GEMME et la Commission de la justice du Congrès se réunissent pour promouvoir la médiation

  • Hier, le 12 décembre, une représentation du conseil d’administration de GEMME Espagne a tenu une fructueuse réunion au Congrès des députés, avec l’aide de la présidente de la Commission de la justice, Isabel Rodríguez García, et des porte-parole des groupes parlementaires de la Commission.
Réunion

Cette réunion a été très profitable et a permis l’instauration d’une communication fluide et cordiale, avec pour objectif commun de promouvoir la médiation en tant que méthode de résolution des conflits entre citoyens.

De la part de GEMME Espagne, les objectifs et les préoccupations de l’association ont été partagés dans le domaine des pouvoirs législatifs du Congrès. La collaboration a été offerte et un canal de dialogue et de communication a été ouvert, à la fois avec la Commission et avec les différents groupes parlementaires. Tous soutiennent l’impulsion de la médiation et ont apprécié les explications et la proximité.

GEMME Espagne a été chargé de donner un avis sur certaines questions spécifiques, par exemple:

  • Justice réparatrice
  • Réformes possibles dans le domaine de la violence de genre
  • Caractère obligatoire de la séance de médiation
  • Protocoles d’action et rôle du Conseil général de la magistrature
  • Formation de médiateurs
  • Nécessité d’un protocole d’action clair et systématique
  • Renvois: les juges devraient-ils le faire ou d’autres fonctionnaires devraient-ils le faire?

Il a été convenu de commencer une série de contacts bilatéraux de GEMME Espagne avec les différents groupes parlementaires afin de finaliser les propositions qui – pour promouvoir la médiation – peuvent être intéressantes en fonction de leur programme, en les transférant au Parlement.

De plus, GEMME sera prise en compte par la Commission de la justice pour les questions touchant à la médiation.

Y ont participé, au nom de GEMME Espagne, sa présidente, Rosalía Fernández Alaya , les vice-présidents Juan Francisco Mejías et Carmen Guil, ainsi que la secrétaire générale, Pilar López Asensio.

Listes de médiateurs établies par les cours d’appel : un outil adapté ?

PagesdeJSS83

Article paru dans le Journal spécial des Sociétés du 21 novembre 2018

Actualité internationale de la médiation du 22 novembre 2018


Travaux parlementaires

► Justice : loi de programmation 2018-2022 et de réforme – N° 1396 Tome 1

Rapport de la commission des lois sur le projet de loi, adopté par le Sénat après engagement de la procédure accélérée, de programmation 2019-2022 et de réforme pour la justice (n°1349).  (Mme Laetitia AVIA et M. Didier PARIS) – Synthèse et commentaires d’articles

Lire le rapport publié le 16 novembre 2018 sur le site de l’Assemblée nationale

Accéder au dossier législatif publié sur le site de l’Assemblée nationale

► Justice : loi de programmation 2018-2022 et de réforme – N° 1396 Tome 2

Rapport de la commission des lois sur le projet de loi, adopté par le Sénat après engagement de la procédure accélérée, de programmation 2019-2022 et de réforme pour la justice (n°1349). – Comptes rendus des travaux de la Commission

Lire le rapport publié le 16 novembre 2018 sur le site de l’Assemblée nationale

► Justice : renforcement de l’organisation des juridictions – N° 1397 Tome 1

Rapport de la commission des lois sur le projet de loi organique, adopté par le Sénat après engagement de la procédure accélérée, relatif au renforcement de l’organisation des juridictions (n°1350). – (Mme Laetitia AVIA et M. Didier PARIS) Synthèse et commentaires d’articles

Lire le rapport publié le 16 novembre 2018 sur le site de l’Assemblée nationale

► Justice : renforcement de l’organisation des juridictions – N° 1397 Tome 2

Rapport de la commission des lois sur le projet de loi organique, adopté par le Sénat après engagement de la procédure accélérée, relatif au renforcement de l’organisation des juridictions (n°1350). – Comptes rendus des travaux de la Commission

Lire le rapport publié le 16 novembre 2018 sur le site de l’Assemblée nationale

Actualité internationale de la médiation du 1er novembre 2018


Actualité internationale de la médiation du 25 octobre 2018


La médiation pour tous dans l’espace OHADA et en Afrique de l’Ouest

Un nouveau livre de
Béatrice Blohorn-Brenneur

Théorie, pratique et cadre juridique de la médiation

couverture

Actualités internationales de la médiation du 20 octobre 2018


“Justicia sin jueces” el nuevo libro de Pascual Ortuño sobre Métodos alternativos a la justicia tradicional

portada_justicia-sin-jueces

Hoy 16 de octubre la colección ARIEL de la Editorial Planetapresenta el nuevo libro del magistrado Pascual Ortuño. Se titula JUSTICIA SIN JUECES y es una obra divulgativa sobre los medios alternativos, y especialmente sobre la mediación, dirigida a la ciudadanía y no solo a los profesionales.

Pascual Ortuño es magistrado de la sección 12ª de la Audiencia Provincial de Barcelona, especializada en derecho de la persona y de la familia y acumula más de 40 años de ejercicio como jurista. Fue fundador de la sección española del Grupo Europeo de Magistrados por la Mediación (GEMME), y primer presidente de la asociación española, ejerciendo también como vicepresidente europeo.

_DSF3332A través de la narración de 28 casos reales de su carrera profesional expuestos de forma pedagógica y divertida se comprueba la eficacia de los métodos de resolución de conflictos basados en la negociación positiva.

Para los no juristas se incluye un diccionario práctico con las cien palabras clave relacionadas con el tema y, para quienes quieran profundizar, se añade un listado de más de 300 enlaces a internet en algunas de las materias que son tratadas en la obra.

En las próximas semanas tendrán lugar distintos actos de presentación del libro por parte del autor, las dos primeras programadas para el próximo día 22 en Murcia (tierra natal del magistrado) y la semana siguiente en la Universidad de Gran Canaria, el día anterior al Congreso Atlántico Tricontinental de Mediación.

InvitacionMurcia

Colloque de L’APMF

LANCEMENT DES INSCRIPTIONS – DATE LIMITE LE 30 NOVEMBRE 2018 !
Vendredi 7 décembre 2018 Paris 30 ans ! … Quelle médiation familiale pour demain ?

Depuis son émergence en France, la médiation familiale a connu différentes périodes traversées d’influences, d’affirmations et de tensions.
Nous traversons actuellement une période charnière avec des tiraillements entre spécialisation et diversification de la médiation. Nous identifions davantage nos courants de pensées, nous affirmons mieux notre diversité, tout en continuant à nous interroger sur la spécificité de la médiation familiale. Parmi les médiateurs familiaux et avec les autres professionnels se dessinent de nouvelles perspectives, entre fermeture et ouverture.A l’occasion de ses 30 ans, l’APMF propose un temps festif et réflexif pour considérer à nouveau les repères de la médiation familiale et réfléchir ensemble comment évoluer, nous ouvrir, tout en conservant nos fondamentaux et nos savoir-faire.

…….Quel héritage souhaitons-nous transmettre aux médiateurs familiaux ?
…….Quels chemins choisissons-nous ?
…….Quelle médiation familiale pour la société de demain ?

Le Vendredi 7 décembre 2018
IFOMENE – 74 rue de Vaugirard – 75006 PARIS
L’Auditorium
Tarif Adhérent / Etudiants : 65 € (déjeuner inclus)
Tarif non-Adhérent APMF : 90 € (déjeuner inclus)

…. INSCRIPTION

L’inscription se fait en deux temps : 
…1. L’inscription en ligne, à l’aide du lien suivant: Evenbrite (obligatoire pour accéder aux locaux) . Ne pas tenir compte de la mention « Gratuit »…2. L’envoi, dans le même temps :
………- du chèque de règlement, à l’ordre de l’APMF
………- accompagné du Formulaire de Facturation complété
…………Formulaire

Ce n’est qu’ensuite que votre inscription sera validée.

Date limite d’inscription : le 30 novembre 2018

Afin de nourrir le colloque de nos réflexions et témoignages à tous, nous vous adresserons un questionnaire pour amorcer la réflexion

APMF – 11 rue Beccaria – 75012 PARIS – 01 43 40 29 32 – apmf@free.fr