Actualités de la médiation du 24 juin 2018


SUISSE : PÉTITION POUR LA MÉDIATION DÉPOSÉE AU GRAND CONSEIL DE NEUCHÂTEL

Elections fédérales: ce qui se trame dans les partis neuchâtelois

« Une pétition visant le dépôt devant le Grand Conseil, d’un projet de loi encourageant le recours à la médiation dans les procédures civiles a été déposée ce vendredi au Château par le Mouvement de la condition paternelle Neuchâtel.

Président du Mouvement de la condition paternelle, Pierre Muhlemann a remis, ce vendredi au Château de Neuchâtel, une pétition munie de 650 signatures demandant au Conseil d’Etat de déposer devant le Grand Conseil, «dans les plus brefs délais», un projet de loi encourageant le recours à la médiation dans les procédures civiles.

Neuchâtel est le seul canton romand à ne pas disposer d’une telle base légale. Le Code civil a introduit cette mesure en 2011.  » (Extrait de arcinfo.ch du 22/06/2018)

En savoir plus sur https://www.arcinfo.ch/articles/regions/canton/petition-pour-la-mediation-deposee-au-chateau-de-neuchatel-766168

Congrès international de justice réparatrice à Madrid

Congrès international de justice réparatrice à Madrid

Campus Getafe JCIII Université

Jusqu’au 27 juin prochain, l’inscription est ouverte pour participer au Congrès International de Justice Réparatrice: « Une Justice pour les Victimes » qui aura lieu à l’Université Carlos III de Madrid (Campus de Getafe) les 20 et 21 septembre 2018

Les organisateurs – GEMME, Université Carlos III, Conseil Général de la Magistrature, Conseil Général de Droit Espagnol, CUEMYC et AETJ – invitent toutes les parties intéressées à envoyer leurs propositions de communication pour présentation orale et / ou publication ultérieure. Pour pouvoir présenter une communication, vous devez être enregistré comme assistant au Congrès.

Toutes les informations et les liens pour formaliser l’inscription et l’envoi de communications sur le site officiel du congrès .

Colloque à Fribourg (Suisse) : formation, médiation et conciliation

Le 26 septembre prochain, la section suisse du GEMME organise un colloque à Fribourg.  Le matin sera réservé aux magistrats (formation continue) et l’après-midi ouvert à tous.
L’influence d’une formation à la gestion de conflits ou d’une posture de médiation dans l’intervention en sera le fil rouge. Plusieurs expériences pratiques seront autant de sources d’inspiration pour les magistrats de la section suisse du GEMME, mais également pour vos associations et professions respectives.

11e congrès suisse de la médiation

Le 15 et le 16 juin dernier s’est tenu le congrès suisse de médiation SDM-FSM, à la Haute école de Gestion de Lucerne. Cette manifestation, a été organisée de manière irréprochable, en deux langues et dans un lieu particulièrement bien adapté, par la Fédération suisse des associations de médiation. Elle a été consacrée à un thème qui intéresse tout le monde de la médiation : « La médiation et les autorités » et a donné lieu à des débats et à des ateliers d’une grande richesse.
Les médiateurs suisses, malgré le fait que leur pays compte 26 cantons avec des législations différentes et qu’on y parle 4 langues, ont réussi à se réunir dans une association « faîtière » où peuvent s’élaborer des réflexions bien plus productives que dans nombre d’autres pays. C’est ainsi que plus d’une centaine de médiateurs, mais aussi des magistrats et des avocats se sont réunis à Lucerne, sans compter les invités de France, de Belgique et du Luxembourg, d’Espagne et d’ailleurs.

Sous la houlette de la dynamique présidente de la confédération, Mme Andréa Staubli, et la sympathique modération de l’un de ses vice-présidents, M. Peter Klopfenstein, le thème de ce colloque a été traité sous de nombreux aspects.

    

Qu’on en juge :

  • L’approche médiation : un facteur de réussite pour les autorités
  • La médiation et la conciliation dans la procédure administrative fédérale
  • La médiation ordonnée
  • Comment la politique promeut-elle concrètement la médiation ?
  • Les différentes instances de traitement des conflits
  • Le médiateur est-il vraiment médiateur quand il est à l’interface entre administration ou grosses structures et le public ?
  • La médiation au service de la sécurité publique et des autorités
  • Perspectives de médiation pour 2020.

Des ateliers de formation

Par ailleurs, pour parfaire sa formation, chaque participant a pu choisir plusieurs ateliers conduits par des spécialistes suisses ou étrangers. En voici la liste :

  • Comment puis-je initier une médiation dans un litige avec les autorités ?
  • La médiation en matière de construction : comment la voient les autorités
  • la médiation en matière de santé
  • la médiation urbaine : les défis d’un nouveau métier en Suisse
  • Le « digital storytelling » avec de courtes projections de films
  • La médiation et la parole « Comment les mots peuvent construire la réalité et dénouer les conflits; 
  • La confidentialité et le secret professionnel
  • Les médiations sociales et les autorités publiques : « des logiques de gestion des conflits à celle de la sécurisation dans les quartiers. 

 

 

 

 

Cet événement, qui se reproduit tous les deux ans a indiscutablement été une étape constructive pour les médiateurs suisses.

 

Actualité de la médiation du 11 juin 2018


Création de la section lituanienne du GEMME

Après l’Autriche, la Pologne,  le Luxembourg, la Croatie, la Finlande, la Suède, la Lituanie vient à son tour de créer une section du groupement européen des magistrats pour la médiation. Ce ne sont donc pas moins de 21 pays membres de l’Union européenne ou de l’A.E.L.E. qui sont représentés au sein du Gemme.

D’autres pays qui ne sont pas membres de l’U.E. ou de l’A.E.L.E., (ce qui est une condition statutaire pour être membre du GEMME) ont néanmoins été admis comme membres observateurs, à savoir la Serbie et la Russie, et sans doute bientôt, l’Andorre.

La carte ci-dessus donne une idée de la représentativité géographique du Gemme et des efforts qu’il fait pour partager avec l’ensemble des pays européens la promotion de la médiation.

Mediation meetings in Murcia

The European association of Judges for Mediation (GEMME-Spain) and the Superior Court of Justice of Murcia and (Spain) are actively promoting since 2013 numerous awareness-raising activities and conference cycles related to mediation. The main meeting forum is called “Wednesdays for Mediation” which is developed by the different professional bodies and mediation associations of Murcia. This brochure is dedicated to new series of meetings 2018 – 2020.

More information at https://www.mediacionmurcia.com/

Detailed explanation and program

Miércoles de Mediación en Murcia: Programación 2018-2020

MediacionMurciaDesde 2014 se desarrollan en Murcia los Miércoles de Mediación. Se trata de un ciclo de encuentros, charlas, eventos y debates sobre las formas alternativas de resolución de conflictos que impulsan GEMME y el PNPM (Punto Neutro para la Promoción de la Mediación).  El pasado 2 de mayo arrancó la nueva temporada y ya está disponible la Programación prevista hasta junio de 2020.

Miércoles de Mediación es un espacio de encuentro y debate dirigido a los profesionales de la resolución de conflictos (jueces, letrados de Justicia, fiscales, abogados, notarios, procuradores, graduados sociales, trabajadores sociales, psicólogos, etc.) así como a la ciudadanía en general, para invitarles a conocer en primera persona los beneficios de la mediación intrajudicial, una metodología que presenta un rostro más humano de la justicia.

Esta iniciativa celebra con la temporada 2018 – 2020, su tercer ciclo de encuentros gracias a la comprometida participación de los colegios profesionales y asociaciones que lo integran, así como al inestimable apoyo del Museo de los Molinos del Río de Murcia, en cuyo auditorio se celebran los eventos los primeros miércoles de mes.

Para más información, contactar con Murcia Mediación.

Descargar Programación 2018-2020.

La Sentencia no resuelve el conflicto emocional, sólo el jurídico. La Mediación es el “traje a medida”. Entrevista con Sara Pose Vidal

 

Sara poseCompartimos una interesante entrevista con Sara Pose Vidal, Magistrada de la Sala de lo Social del Tribunal Superior de Justicia de Cataluña y coordinadora territorial en Cataluña de GEMME.

Mujer y profesional valiente, comprometida, incansable e inspiradora. Además de ejercer como magistrada desarrolla una amplia actividad docente. Pionera e impulsora de la Mediación, es Directora y coordinadora de la experiencia piloto de mediación intrajudicial en los Juzgados Sociales de Barcelona desde 2013.

Enlace a la entrevista completa.