Question orale sur la médiation à l’Assemblée nationale

Mme Marietta Karamanli attire l’attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur le développement de la médiation comme alternative au recours au procès pour régler un différend. Régler les conflits autrement que par le recours au juge est une nécessité constatée dans la plupart des domaines de la vie sociale. Ce recours à la médiation, en amont de toute procédure juridictionnelle, doit répondre à plusieurs principes : indépendance, formation, équité, confidentialité et aussi possibilité pour les parties d’être accompagnées par un professionnel du droit, si besoin. Elle lui demande quelles sont les perspectives concrètes de développement de la médiation, les secteurs où son recours devrait être accentué plus qu’il ne l’est aujourd’hui et savoir si des réflexions ont cours actuellement concernant son utilité dans le domaine des relations sociales individuelles.

QST-AN-15-5135QE

Permanence mensuelle d’information à la médiation des associations de médiation dans les locaux du Tribunal Administratif de Strasbourg

Pour une diffusion de la culture de la médiation, les associations dans le ressort du Tribunal Administratif de Strasbourg ont accepté sur la demande de Madame la Présidente du tribunal d’assurer à tour de rôle une permanence mensuelle dans les locaux du tribunal .Un médiateur se tiendra à la disposition du public pour apporter tous les éclaircissements souhaités sur le recours à la médiation administrative qui constitue désormais un mode de droit commun de résolution des conflits au même titre que les recours contentieux.Pour plus de renseignements, le standard se tient à votre disposition au 03.88.21.23.23 ou vous pouvez adresser un courriel à l’adresse suivante : greffe.ta-strasbourg@juradm.fr

Cliquer ici pour accéder au planning des séances de médiation

Source : Tribunal administratif de Strasbourg : Permanence mensuelle d’information à la médiation des associations de médiation dans les locaux du Tribunal Administratif de Strasbourg

Actualité internationale de la médiation du 13 septembre 2018


Colloque Fribourg : la conciliation, une question d’atmosphère ? – L’influence des contextes

Ce colloque se tiendra le

Mercredi 26 septembre 2018

à

 l’Université de Fribourg, Bâtiment de la Formation Continue, Rue de Rome 6

Voir en pièce jointe le document d’inscription
Programme colloque 26 septembre 2018

 

_________________________________

Tagung über das Thema

 Ist Einigung eine Frage der Atmosphäre?

der Kontext als Beeinflussungsfaktor

 Mittwoch den 26. September 2018

Adresse : Universität Freiburg, Institut für Weiterbildung  Rue de Rome 6

Siehe beigefügte Registrierungsurkunde
Programm Tagung 26 September 2018

Europe : la CEPEJ adopte une boîte à outils pour renforcer la mise en œuvre des lignes directrices de la CEPEJ sur la médiation

via Europe : la CEPEJ adopte une boîte à outils pour renforcer la mise en œuvre des lignes directrices de la CEPEJ sur la médiation

Europe : la CEPEJ adopte une boîte à outils pour renforcer la mise en œuvre des lignes directrices de la CEPEJ sur la médiation

via Europe : la CEPEJ adopte une boîte à outils pour renforcer la mise en œuvre des lignes directrices de la CEPEJ sur la médiation

Rapport de synthèse des assises internationales de la médiation judiciaire

Aurélie Bergeaud-Wetterwald RAPPORT DE SYNTHESE

L’actualité de la médiation du 30 juillet 2018


Actualités de la médiation du 2 juillet 2018


Rosalía Fernández Alaya, présidente du nouveau conseil d’administration de la section espagnole de GEMME

Le Vendredi 22 Juin à l’Auditorium des tribunaux de la Plaza Castilla à Madrid, a eu lieu l’Assemblée Générale Ordinaire du GEMME Espagne, où il a procédé au renouvellement du conseil d’administration de la section espagnole du groupe européen des magistrats pour la médiation.

(De gauche à droite) Silvia Hinojal (Trésorier), Maria Angeles Peña (Vocal), Juan Mejías (Vocal), Rosalia Fernández Alaya (président), Carmen Guil Roman (Vocal), Luis Aurelio González Martín (président sortant) et Pilar López Asensio (Secrétariat général).

Au cours de l’Assemblée et après la lecture et l’ approbation du compte-rendu précédent, le rapport de gestion et les activités au cours de la dernière année financière et la présentation des comptes par le trésorier, Luis Aurelio González Martín , le juge qui a servi en tant que président de GEMME au cours des deux dernières années, a exprimé son souhait de ne pas continuer à diriger l’Association et a procédé à la convocation d’élections pour la constitution d’un nouveau Conseil d’administration.

Elle a été élue sous la présidence de la candidature de magistrada Canary Rosalia Fernández Alaya , chef de la troisième section de la Cour provinciale de Las Palmas avec   Juan Francisco Mejias Gomez , juge du Tribunal de première instance n ° 15 de Valence,  Margarita Perez-Salazar RESANO , Magistrat dans la Cour de Violence contre les Femmes n ° 1 à Pampelune et María Ángeles Peña Yáñez , psychologue et membre des équipes techniques des tribunaux de la famille dde Malaga.

Ont été élus au bureau du nouveau conseil  Pilar Lopez Asensio , avocat et médiateur, en remplacement du juge qui a pris sa retraite en tant que Secrétaire général,  Silvia Hinojal López , Médiatrice et Avocate de ICAM comme trésorier et Carmen Guil Romain, juge de la Cour pénale de Barcelone comme membre.