banner
logo LA LETTRE N°06
NOVEMBRE 2017
---

La générosité nous rend heureux

EditoUne équipe internationale de neuro-biologistes des Universités de Zurich, Lübeck et Chicago a pu montrer par l’imagerie cérébrale que la générosité et le sentiment de bonheur sont associés dans notre cerveau, ainsi que cela ressort d’un article publié dans le journal Le Temps (Genève) le 12 juillet 2017. L’expérience scientifique a ainsi confirmé ce que des travaux en psychologie avaient déjà identifié : la corrélation positive entre la générosité, l’altruisme, l’empathie et le sentiment de bien-être.
L’équipe a établi un protocole d’expérience en deux phases qu’elle a testé auprès de 48 participants répartis en deux groupes. Au début de la première phase, les participants apprennent qu’ils vont recevoir chaque semaine une certaine somme d’argent pendant 4 semaines. Les 24 personnes du premier groupe – le groupe expérimental – s’engagent à dépenser cet argent pour les autres ; les 24 personnes du second groupe – le groupe de contrôle – s’engagent à dépenser cet argent pour elles-mêmes. Lors de la seconde phase, les participants doivent prendre une décision dans laquelle ils peuvent se comporter avec plus ou moins de générosité, pendant que l’on mesure leur activité cérébrale à l’aide de l’imagerie par résonance magnétique. Le niveau de bien-être des participants a aussi été évalué au moyen d’un questionnaire standardisé, une fois avant le début de l’expérience et une fois à la fin de celle-ci.
Résultat : au niveau comportemental, les participants du premier groupe qui avaient promis dans la première phase de dépenser leur argent avec un objectif altruiste ont fait preuve de plus de générosité dans la deuxième phase et, d’après leur réponse au questionnaire, ont vu leur bien-être augmenter plus que ceux du groupe de contrôle. Au niveau neuronal, on observe chez les participants du groupe expérimental que l’activité du striatum ventral, lié au bien-être, augmente de façon corrélée avec celle de la jonction temporo-pariétale, liée à la générosité.
L’une des tâches du médiateur ne consiste-t-elle pas d’abord à construire pas à pas la confiance, qui va conduire chaque partie à se décentrer de son vécu, à se mettre à l’écoute de l’autre, à s’ouvrir au dialogue, pour remettre en question ses propres certitudes, reconnaître le vécu de l’autre, prendre conscience des valeurs partagées ? Lorsqu’il a lieu, l’échange réparateur de la rencontre de médiation permet de restaurer le lien interpersonnel et social. Le changement qui s’est opéré devient alors visible sur les visages et dans les attitudes. Avant, les parties arrivent séparément, tendues, ne se regardent pas, n’échangent pas un mot. Après, elles se serrent la main, soulagées, et repartent ensemble. Dans les médiations de voisinage, il arrive fréquemment qu’elles s’embrassent.
Janie Bugnion, Administrateur ANM

Rubriques

  • Les ouvrages sélectionnés par l’ANM
    • Jacques Dallest Mes homicides : un procureur face au crime
  • Les événements
    • 31èmes Assises nationales de l’aide aux victimes : 2 articles
    • VIIèmes Assises internationales de la médiation judiciaire : 2 articles
    • Grand Café de la médiation à Lyon
  • La rubrique générale
    • 4 articles
  • Les associations adhérentes
    • La Maison de la Médiation aujourd’hui
  • Les partenaires
    • Focus sur l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec et
    • SINGA France
  • La rubrique internationale
    • La Fédération suisse des associations de médiation et
    • le Service social international se présentent
  • Les mémoires sélectionnés par l’ANM
    • Marie-Lou Piffeteau parle de son mémoire

Formations

Événement à Dole (Jura)

Lunch thématique
30 novembre 2017 de 11h00 à 14h00
Organisé par Délégué régional ANM en collaboration avec CIMAE

Événement à Verviers (Belgique)

Assemblée générale de l’IMEF
5 décembre 2017
Renseignements auprès de Gabrielle Planès, coprésidente

Événement à Paris

Assemblée générale de l’ANM
6 avril 2018 à 15h00
Chambre des Notaires

Formations à Paris

L’approche et l’intervention systémique
24 janvier 2018 de 9h00 à 17h00
animée par Jean-Édouard ROBIOU DU PONT
Médiation intergroupale en milieu organisationnel
1er et 2 février 2018 de 9h00 à 17h00
animée par Gilles LEVESQUE
De la CNV à la négociation raisonnée : les outils du médiateur
25 janvier, 15 février, 15 mars, 12 avril 2018 de 10h00 à 18h00
4 journées animées par Catherine EMMANUEL

Sensibilisation à Paris et en région

Accompagnement et gestion des conflits par la médiation
2 jours consécutifs + 1 jour un mois plus tard
Sensibilisation organisée à la demande pour entreprises, organisations et groupes, coordonnée par Nicole BERNARD

Sommaire

---

Le mot du Président

Cher amis,
Voici notre parution de fin d’année !
Elle rend bien compte de la diversité, de la richesse d’approche, du rôle de généraliste au service de l’autre dans la cité, que nous incarnons à l’ANM.
Vous trouverez donc dans cette livraison de la lettre de quoi satisfaire tous les appétits des médiateurs et compagnons de route que vous êtes.
En ce mois de novembre, marqué de la pierre noire du souvenir des attentats du 13/11/2015, nous avons souhaité insister sur l’aide aux victimes, tout en la mettant en miroir d’un regard lucide et humain à la fois : celui d’un procureur parlant de « ses homicides ».
Vous y humerez aussi l’air que respire le médiateur dans un environnement en profond changement (constitution du SYME), puiserez des forces au souffle des pratiques des uns et des autres (La Porte Ouverte, l’intelligence collective, la comédiation, la médiation d’entreprise…)
Notre place dans la cité est largement évoquée, qu’il s’agisse de notre devoir d’humanité – au travers de notre partenariat sur l’accueil des migrants (SINGA) — ou de notre rôle dans l’économie quotidienne (présentation du mémoire de Marie-Lou Piffeteau).
L’international n’est bien sûr pas en reste, avec l’engagement que constitue le service social international ou bien les nouvelles de nos cousins québécois et suisses.
Bien à vous,
Didier Morfoisse, Président de l’ANM

Mes homicides : un procureur face au crime

Entretien avec Jacques Dallest, procureur général près la cour d’appel de Grenoble

Mes homicides : un procureur face au crime
Un voyage fascinant au pays des tragédies sanglantes et des assassinats
Tel est le titre de l’ouvrage que Jacques DALLEST a publié en 2015.
L’Association nationale des médiateurs vous invite à découvrir ce voyage fascinant à travers l’entretien que le procureur général de Grenoble lui a accordé.

Lire la suite

31èmes Assises nationales de l’aide aux victimes (1)

Violences au travail : intervention de Jacques Dallest, procureur général près la cour d’appel de Grenoble

À l’occasion des 31èmes Assises nationales de l’aide aux victimes s’est tenu à Valence dans la Drôme les 22 et 23 juin 2017 un colloque portant sur la problématique des violences au travail.
À l’ouverture du colloque, différentes interventions ont introduit le sujet. Voici les points forts de l’intervention de Jacques DALLEST, procureur général près la cour d’appel de Grenoble.

Lire la suite

31èmes Assises nationales de l’aide aux victimes (2)

Violences au travail : table ronde avec Jacques Salzer et Gabrielle Planès

À l’occasion des 31èmes Assises nationales de l’aide aux victimes s’est tenu à Valence dans la Drôme les 22 et 23 juin 2017 un colloque portant sur la problématique des violences au travail.
Dans le cadre du partenariat signé entre l’ANM et France Victimes/INAVEM, l’équipe locale de l’ANM, accompagnée de Janie BUGNION, responsable du partenariat, a participé en collaboration avec tous les acteurs locaux concernés à l’organisation de ce colloque, qui a eu lieu sous l’égide de REMAID (association d’aide aux victimes Drôme/Ardèche) et avec le soutien de la municipalité de Chatuzange le Goubet et Valence Romans Agglo.
La violence au travail représente une réelle problématique de société et concerne l’ensemble des secteurs d’activité, ainsi que les différentes catégories d’emploi. Malgré toutes les mesures de prévention et les actions mises en place par les différentes institutions, des études réalisées par l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) montrent que la violence au travail reste importante.

Lire la suite

VIIèmes Assises internationales de la médiation judiciaire (1)

Médiation obligatoire ou facultative, quelle réforme pour quels enjeux ? Intervention de Jean-Édouard Robiou du Pont

À l’occasion des VIIe Assises internationales de la médiation judiciaire, organisées par le Groupement européen des magistrats pour la médiation (GEMME), s’est tenu à La Rochelle les 7 et 8 juillet 2017 un colloque sur les enjeux représentés par la médiation obligatoire.
Voici les points forts de l’intervention de Jean-Édouard ROBIOU du PONT, créateur de La Stratégie du Dédale, un outil de résolution de conflits.

Lire la suite

VIIèmes Assises internationales de la médiation judiciaire (2)

Médiation obligatoire ou facultative, quelle réforme pour quels enjeux ? Rapport de synthèse de Natalie Fricero

À l’occasion des VIIe Assises internationales de la médiation judiciaire, organisées par le Groupement européen des magistrats pour la médiation (GEMME), s’est tenu à La Rochelle les 7 et 8 juillet 2017 un colloque sur les enjeux représentés par la médiation obligatoire.
Natalie FRICERO, professeur à l’université Côte d’Azur, en a rédigé le rapport de synthèse.

Lire la suite

Grand Café de la Médiation à Lyon : la médiation du travail

Pour la deuxième année consécutive, le Grand Café de la Médiation a été organisé par l’association Médiation du Rhône, réseau de médiateurs professionnels indépendants de Lyon. Il s’est tenu le 9 novembre 2017 à l’Université Lyon 2 et avait pour thème la médiation du travail.

Lire la suite

Le syndicat professionnel des médiateurs SYME

Le syndicat professionnel des médiateurs SYME est une des actions issues du forum ouvert Médiation 21 de septembre 2016. Au cours de cette journée, des questions clés pour l’avenir de la médiation en France ont été soulevées. Le constat qui a été fait était le suivant :
  • la médiation connait un développement parallèle à la reconnaissance de son efficacité et de son utilité sociale au service de l’apaisement des conflits et du « mieux vivre ensemble »
  • le caractère professionnel de cette activité doit s’affirmer parallèlement à ce développement
  • le professionnalisme des médiateurs ne peut que dynamiser ce développement.
La création d’un syndicat professionnel est alors apparue comme complémentaire de la professionnalisation des différentes catégories de médiateurs et de la représentativité de cette profession vis-à-vis des institutions comme du public.

Lire la suite

L’intelligence collective appliquée à la médiation

Dans un contexte où le monde du travail devient synonyme de mal-être et où le management est à repenser, la médiation s’enrichit de l’intelligence collective.
Au-delà d’une discipline, l’intelligence collective est un art dont tous les médiateurs peuvent s’inspirer.
Si la recette est simple, son application demeure subtile et puissante. Elle demande au médiateur une posture d’humilité et de grande flexibilité. Toutefois, l’essentiel réside dans la qualité de présence du médiateur.

Lire la suite

Témoignage : l’humilité du médiateur en entreprise

Après 5 années de riches rencontres humaines, passées en tant que médiateur interne au sein d’une grande entreprise, je souhaite témoigner de la complexité accrue d’être médiateur en milieu organisationnel et qui plus est d’appartenir à la structure dans laquelle le médiateur va devoir œuvrer. C’est une formidable « école » des relations humaines.
L’humilité est plus qu’une posture nécessaire, pratiquée lors d’une médiation, elle « doit » être un savoir-être de tous les instants. Humilité dans le rôle de médiateur mais également humilité dans ses rapports avec les autres membres de l’entreprise. L’humilité est la clé des empêchements « naturels » que sont les rapports de force inhérents à toute structure organisée.

Lire la suite

La Porte Ouverte : un lieu d’écoute et d’humanité

La Porte ouverte propose un accueil en face à face, anonyme et gratuit, sans rendez-vous, ouvert à tous, 7 jours sur 7…
A l’origine de la Porte Ouverte, les fondateurs ont souhaité inventer une nouvelle manière d’écouter les personnes souffrant de solitude dans les grandes villes, à l’image d’expériences faites à Berlin : Die Offene Tür et à Londres : The Samaritans.

Lire la suite

La Maison de la médiation : la comédiation, gage de qualité

La Maison de la médiation démarre son activité associative à l’automne 1989 alors que quelques pionniers, formés à la médiation par Jean-François Six, assurent des permanences d’accueil rue Henri Barbusse à Paris. Leur objectif initial est d’informer sur la médiation et d’en faire la promotion. L’activité de médiation proprement dite démarre à l’automne 1991, au moment de l’arrivée de François Crozier. Celui-ci avait expérimenté, à l’ADEF à Bobigny, une médiation à deux médiateurs.

Lire la suite

L’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec

Pour réaliser ses missions, l’IMAQ estime important de s’associer à un réseau de partenaires francophones partageant une vision similaire dans le but d’enrichir ses réflexions et de perfectionner ses pratiques par la voie d’un partage réciproque d’expertise. A cette fin, l’IMAQ voit dans le partenariat conclu avec l’ANM une opportunité de favoriser le développement de la médiation en s’appuyant sur des expériences réciproques et en conduisant des actions croisées en France et au Québec. À cet égard, c’est avec plaisir que nous vous présentons l’IMAQ.

Lire la suite

SINGA : la médiation au service de l’accueil des migrants

En septembre 2015, l’association SINGA France, laboratoire d’innovation sociale travaillant dans le domaine de l’asile, lançait en Île-de-France son dispositif CALM – Comme A La Maison – un programme d’accueil temporaire de personnes réfugiées chez des particuliers disposant d’une chambre de libre.
Dès 2016, SINGA s’est associée avec l’ANM et l’APMF en vue de l’essaimage national du programme, afin d’offrir un espace de dialogue neutre et confidentiel à destination des participants du programme.

Lire la suite

La Fédération suisse des associations de médiation (FSM)

Fédérer associations de médiation et instituts de formation suisses

La Fédération Suisse des Associations de Médiation SDM-FSM a été fondée en l’an 2000. Malgré l’opposition de certaines d’entre elles, la majorité des associations de médiation existant à l’époque décidèrent de se réunir sous une faîtière commune, à laquelle se joignirent également les instituts de formation. Les années passées ont permis de construire une structure solide qui abrite aujourd’hui 18 organisations membres comptant plus de 1‘300 médiatrices et médiateurs, ainsi que 16 instituts de formation.

Lire la suite

Le Service social international (SSI)

Fédérer les professionnels de la médiation familiale internationale

Le Service Social International vient de compléter un vaste programme autour de la pratique de la médiation familiale internationale initié en 2010 et s’apprête à entamer un projet de suivi avec la création d’un réseau professionnel mondial de médiateurs spécialisés en conflits familiaux transfrontières.
La médiation familiale internationale est encouragée par les organisations étatiques comme l’Union Européenne ou la Conférence de La Haye de droit international privé pour résoudre, par exemple, les séparations parentales qui entraînent le déménagement d’une partie de la famille à l’étranger et les situations d’enlèvements parentaux d’enfants.

Lire la suite

Marie-Lou Piffeteau présente son mémoire

Intégration de la médiation dans un événement commercial : la Foire Internationale de Lyon

Pourquoi ce choix ?
Après avoir acquis de nombreuses connaissances sur le fonctionnement du psychisme humain grâce à mes études en psychologie, je me suis rendu compte que je ne me sentais pas en mesure, à 22 ans, de devenir psychologue et d’assurer le suivi d’un individu. J’ai alors découvert la médiation, tout à fait « par hasard » en écoutant la radio.

Lire la suite